Que peut espérer Thibaut Pinot sur le prochain Giro d’Italia ?

« Je vais retrouver les routes du Tour d’Italie en mai prochain et j’en suis très heureux. »

thibaut pinot giro 2023
Crédit photo : Groupama-FDJ

Cinq ans après, Pinot revient sur le Giro

Le Tour de France est la raison d’être de l’équipe Groupama-FDJ et David Gaudu a les ambitions réalistes d’un podium après avoir terminé quatrième au général cette année. 

Pourtant quand on se projette chez Groupama, c’est Thibaut Pinot et sa participation au Giro d’Italia qui attire l’attention sur la saison 2023 de l’équipe française.

Comment aurait-ce été possible autrement ? 

Depuis plus d’une décennie, les histoires tantôt glorieuses, tantôt déchirantes de la carrière de Pinot ont alimenté les chroniques dans le vélo mondial.

Pour emprunter une expression à l’ère des médias sociaux, c’est Pinot qui a généré le plus d’engagement que tout le reste de l’équipe Groupama-FDJ dans le monde du vélo.

Thibaut Pinot reviendra sur le Tour d’Italie en 2023, cinq ans après sa dernière participation au Tour d’Italie, a annoncé le Français vendredi lors de la présentation de l’équipe Groupama-FDJ à Villepinte.

« Cinq ans après ma dernière participation et mon abandon, je dois prendre ma revanche sur cette course mythique. Le Giro sera l’objectif principal de ma saison avec un but clair : gagner face aux meilleurs, à la pédale, sur des étapes de montagne.»

  Retour sur la saison 2022 exceptionnelle de Christophe Laporte

Quelles ambitions en 2023 ?

Thibaut Pinot reviendra donc sur le Tour d’Italie en 2023, cinq ans après sa dernière participation en Italie, mais avec quel objectif ? Celui d’aller chercher le maillot rose ?

Sans exclure complètement l’idée de participer au Tour de France, le grimpeur de 32 ans a le Giro d’Italia comme objectif principal pour la saison prochaine. « Cinq ans après ma dernière course, je retourne au Giro. J’ai hâte d’y être », a-t-il déclaré.

En deux Tours d’Italie, Pinot a remporté une étape en 2017 et s’est battu pour un long podium en 2018 avant d’abandonner pour cause de maladie avant le départ de l’ultime étape. 

Le 3e du Tour de France 2014 a commenté : « J’aurais aimé le faire plus souvent. C’est une course que j’apprécie beaucoup, moins de calculs et les vraies étapes de montagne sont généralement plus dures ».

Le but sera d’aller « chercher une victoire » et de « gagner au sommet de la meilleure façon possible ». 

A la recherche des meilleures sensations possibles

La victoire d’étape donc plutôt que le classement général : « On verra au bout de 8/10 jours de course ». Pinot indique qu’il souhaite d’abord « retrouver les meilleures sensations possibles ». 

« Dans l’ensemble, c’est un tracé montagneux qui nous attend, à l’image des années précédentes. Ce Tour d’Italie difficile sera probablement le plus dur des trois Grands Tours de l’année et donc celui qui me correspondra le mieux. Le temps est compté et la préparation a déjà commencé pour faire le meilleur résultat possible », a-t-il déclaré dans un communiqué publié par la Groupama-FDJ.

  GPS Wahoo vs Garmin : quelle est la meilleure marque ?

Après une blessure au dos en 2020, le Français a levé les bras pour la première fois en plus de 1000 jours durant le Tour des Alpes cette année et a remporté une étape du Tour de Suisse.

« C’était une très grande libération. J’ai connu des hauts et des bas cette année. L’objectif en 2023 sera vraiment de retrouver mon niveau d’avant la chute et de continuer à lever les bras », a-t-il insisté.