meilleur cardiofréquencemètre

Cardiofréquencemètre : l’équipement pour (enfin) progresser correctement en vélo !

Lorsqu’il s’agit de suivre votre forme physique, il n’y a pas beaucoup de mesures plus intrinsèquement liées à votre corps que la fréquence cardiaque, et les cardiofréquencemètres vous permettent d’enregistrer et de voir ces données en temps réel. 

Quelles sont les meilleures ceintures cardio pour vélo en 2022 ? 

Heureusement, même les meilleurs cardiofréquencemètres sont des appareils relativement abordables. Ils peuvent se connecter à nos smartphones et à nos compteurs de vélo, sont intégrés à des smartwatches et certains disposent même d’une mémoire embarquée et d’un indice d’étanchéité, ce qui vous permet de laisser votre téléphone à la maison si vous vous rendez à la piscine pour nager.

Comparatif des 3 meilleures cardiofréquencemètres vélo

Meilleur rapport qualité / prix

polar h10 avis

Polar H10

Autonomie : 400 heures
Étanche
Mode autonome
Pri

4/5

La meilleure

Test et avis concernant la ceinture cardio Garmin HRM-Pro

Garmin HRM-Pro

Autonomie : 1 an
Étanchéité
Fiabilité
Tous les sport

5/5

La moins chère

wahoo tickr avis

Wahoo Tickr

Autonomie : 16 mois
Étanchéité : IPX7
Prix
Taille ajustable

3.7/5

La fréquence cardiaque est souvent la première introduction d’un coureur à un entraînement structuré – peut-être au-delà de l’effort perçu et d’un chronomètre – et elle devrait toujours rester un élément de mesure clé, quelle que soit la quantité, l’intensité ou le type d’entraînement d’un athlète. 

Dans le contexte de la performance cycliste, les meilleurs cardiofréquencemètres sont régulièrement éclipsés par les meilleurs power meters, qui offrent une mesure plus immédiate et cohérente de la puissance, mais même avec un power meter, la fréquence cardiaque ne doit jamais être ignorée. Non seulement la fréquence cardiaque peut être utilisée pour suivre les performances, mais elle peut également aider à identifier la fatigue pour éviter le surentraînement.

Ils existent sous différentes formes. La conception originale de la ceinture thoracique reste la meilleure en termes de précision, mais les capteurs optiques intégrés aux sangles d’avant-bras sont préférés par certains pour leur confort. Les capteurs optiques sont également intégrés à la plupart des meilleures smartwatches, ce qui apporte un niveau de commodité à l’ensemble pour tous ceux qui souhaitent suivre leur fréquence cardiaque en dehors de l’exercice.

Les meilleurs cardiofréquencemètres se caractérisent par une connectivité facile, un suivi constant et précis des battements de votre cœur par minute, une bonne autonomie et un port confortable. Cependant, certains appareils sont dotés de fonctions supplémentaires, comme une mémoire intégrée, des accéléromètres permettant de suivre des paramètres tels que la cadence de pédalage et la longueur des pas de course, ainsi que la possibilité de contrôler votre musique pendant l’exercice.

Au cours des derniers mois, j’ai utilisé une série de ceintures cardio l’une après l’autre afin de tenter de trouver la meilleure. Que vous soyez à la recherche d’une batterie longue durée, de tous les gadgets multisports ou simplement d’un modèle économique qui fonctionne, voici ma sélection des meilleures ceintures cardio disponibles aujourd’hui.

Polar H9 : la ceinture cardio polyvalente

polar h9La ceinture Polar H9 est probablement le meilleur appareil polyvalent si vous recherchez un cardiofréquencemètre aux fonctions de base.

Caractéristiques :

  • Connectivité : Bluetooth et ANT+
  • Batterie : CR2025 (400 heures)
  • Étanche : 30m de profondeur
  • Connexions Bluetooth simultanées : 2
  • Compétences supplémentaires : Aucune
  • Facilité de réglage : 9/10

Avis capteur cardio Polar H9 :

AVANTAGES

– Facile à ajuster d’une seule main
– Très confortable
– Fiable

INCONÉNIENTS

– Manque de fonctionnalités avancées
– Prix plus élevé que le Tickr X pour des fonctions similaires

Le Polar H9 n’est pas équipé de fonctions supplémentaires comme la mémoire intégrée ou les accéléromètres. Ce n’est pas le moins cher (le Wahoo Tickr remporte cette couronne), et le HRM Dual de Garmin offre une meilleure autonomie. Cependant, lorsque vous combinez tout en un seul appareil, le Polar H9 est mon cardiofréquencemètre préféré pour la  » fonction de base « , c’est-à-dire le suivi de ma fréquence cardiaque pendant le cyclisme ou la course à pied, et les raisons sont les suivantes :

Premièrement, lors de mes tests, il a fourni des données plus précises et plus cohérentes que le Wahoo Tickr, moins cher, ce qui, à mon avis, vaut son prix légèrement plus élevé. Deuxièmement, si le Garmin HRM Dual est tout aussi précis, il est également un peu plus cher. Troisièmement, il est beaucoup plus facile d’ajuster le bracelet sur le H9 que sur le HRM Dual, et enfin, quand vient le moment de changer la batterie, le H9 peut être fait en quelques secondes (il suffit de découper le rabat avec un tournevis plat) alors que le HRM Dual nécessite un petit tournevis pour enlever quatre petites vis.

Pour couronner le tout, il est confortable et reste bien fixé, donc à moins que vous ne cherchiez spécifiquement un prix budget, une batterie énorme, ou que vous ayez besoin des fonctions supplémentaires, c’est le meilleur cardiofréquencemètre pour vous.

Ceinture cardio Wahoo Tickr : la moins chère

wahoo tickr avisIl s’agit du moniteur de fréquence cardiaque de marque connue le moins cher.

Caractéristiques

  • Connectivité : Bluetooth et ANT+
  • Batterie : CR2032 (500 heures)
  • Étanche : IPX7
  • Connexions Bluetooth simultanées : 3
  • Compétences supplémentaires : Aucune
  • Facilité de réglage : 6/10

Avis capteur cardio Wahoo Tickr :

AVANTAGES

– Vérification de l’état de la batterie grâce aux LEDs
Étanchéité suffisante pour une averse.
– Batterie facile d’accès

INCONÉNIENTS

– Pas de fonctionnalités avancées
– Réglage légèrement complexe
– Baisse occasionnelle de la fiabilité

De loin le moins cher de cette liste, le Wahoo Tickr est le meilleur moniteur de fréquence cardiaque pour tous ceux qui veulent une sangle de poitrine sans fioritures à un prix abordable, avec Bluetooth et ANT+, et une solide garantie en cas de problèmes.

La sangle se connecte par le biais de deux boutons à pression sur le pod, ce qui signifie qu’elle s’éteint essentiellement lorsque vous la retirez, ce qui devrait améliorer la durée de vie de la batterie. Malgré cela, bien que Wahoo annonce environ 500 heures d’utilisation avant que la pile bouton CR2032 ne doive être remplacée, je n’ai jamais réussi à m’en approcher. Le couvercle de la batterie est sécurisé – il est étanche à la poussière et à l’eau selon la norme IPX7 – et s’enlève facilement avec une pièce de monnaie, ce qui signifie que le changement de batterie ne prend que quelques secondes.

Le réglage de la sangle est lui aussi assez simple, mais il nécessite les deux mains et est plus facile à faire lorsqu’il est retiré. Il tient cependant très bien en place et ne devrait être utilisé qu’une seule fois.

Pour faciliter l’utilisation, la gamme Tickr peut se connecter simultanément à trois appareils, ce qui est particulièrement utile pour le cyclisme en salle, car cela vous permet de contrôler votre ventilateur de vent de face tout en roulant sur Zwift via votre ordinateur portable, ou de suivre votre fréquence cardiaque via un ordinateur de cyclisme et un téléphone en même temps. Dans nos tests, les données ont été cohérentes et précises, avec un suivi à un seul BPM par rapport au Tickr X, plus cher, à la fois sur les fréquences cardiaques moyennes et maximales.

J’ai connu quelques baisses momentanées de données pendant les tests, ce qui est évidemment à prendre en compte, mais quelques secondes de données perdues ne sont pas quelque chose qui m’inquiète dans une session d’entraînement normale. Si c’est le cas, cependant, le support Wahoo ne m’a jamais laissé tomber dans le passé, donc je serais toujours heureux de recommander le Tickr à quiconque a un budget serré.

Ceinture cardio Polar H10 : l’un des meilleurs cardiofréquencemètres

polar h10 avisLa Polar h10 est le meilleur cardiofréquencemètre pour la précision des données et le confort.

Caractéristiques

  • Connectivité : Bluetooth et ANT+
  • Batterie : CR2025 (400 heures)
  • Étanche : 30m de profondeur
  • Connexions Bluetooth simultanées : 2
  • Fonctions supplémentaires : Mémoire embarquée, VRC
  • Facilité de réglage : 9/10

Avis capteur cardio Polar H10 :

AVANTAGES

– Troisième électrode en pince silicone
– Peut mesure le VRC
– Réglage rapide d’une seule main
– Disponible en plusieurs tailles et couleurs

INCONÉNIENTS

– Prix légèrement plus élevé que le Tickr X
– Moins de fonctionnalités que la HRM-Pro

Polar affirme que la H10 est la plus précise du marché – avec une précision de +/- une milliseconde – grâce à une troisième électrode et des pinces en silicone pour la maintenir en place. Lors des tests, je n’ai vu aucun problème pour réfuter ces affirmations, mais étant donné que la plupart des autres sangles de poitrine ici présentes ont été aussi performantes que nécessaire, je n’achèterais pas la H10 pour cette seule raison.

Cependant, une raison majeure en faveur de son achat est le réglage super-simple et l’ajustement hyper-confortable. L’avantage supplémentaire des pinces est que vous pouvez la desserrer plus que d’habitude sans qu’elle ne glisse, et bien que je ne souffre pas personnellement de l’inconfort de la ceinture thoracique, je sais que c’est un problème qui touche certaines personnes. Le remplacement par un capteur optique tel que le Polar Verity Sense est une option, mais l’inconvénient est une réduction de la précision de vos données, ce qui est courant avec les capteurs optiques.

Le confort mis à part, le H10 est entièrement étanche, peut être porté pendant la natation et enregistre également la variabilité de votre fréquence cardiaque – bien que vous devrez l’utiliser en combinaison avec l’une des smartwatches de la marque pour en profiter. Elle peut se connecter à deux appareils simultanés avec Bluetooth, et elle utilise une pile CR2025 (2,5 mm d’épaisseur), plutôt que la plus courante CR2032 de 3,2 mm d’épaisseur.

Ceinture cardio ou cardiofréquencemètre pour le vélo ? 

Avant d’aller plus loin, il faut savoir qu’une ceinture cardio n’est qu’une sorte de cardiofréquencemètre parmi tant d’autres, dont la smartwatch fait également partie. Voici donc tout d’abord, la définition simple de ce qu’est un cardiofréquencemètre :

Le cardiofréquencemètre : un outil pour mesurer une fréquence cardiaque précise

Un cardiofréquencemètre est un appareil qui permet de mesurer la fréquence cardiaque d’une personne. Il est souvent utilisé lorsque les gens font des exercices ou d’autres activités de fitness, comme dans le cas qui nous intéresse. 

Cependant, les professionnels de la santé les utilisent également pour surveiller le rythme cardiaque d’un patient, éventuellement atteint d’un problème cardiaque. La fréquence cardiaque est le nombre de battements de cœur qui se produisent pendant un laps de temps spécifique, par exemple une minute. 

L’augmentation de la fréquence cardiaque jusqu’à une fréquence cible souhaitée – principalement en fonction de l’âge – sur une période prolongée, par exemple pendant un exercice physique, permet de maximiser la forme physique de la personne – et c’est ce qui fait tout l’intérêt de ces appareils chez les sportifs.

Ainsi, en maintenant un bon régime et en monitorant bien son activité physique grâce à cet appareil, on peut réduire le risque de maladie cardiaque, d’hypertension artérielle et d’accumulation de plaque dans les artères au fil du temps, mais aussi augmenter ses performances cardiaques et cardio-respiratoires en général.

Pourquoi s’entraîner à vélo avec un cardiofréquencemètre ?

Ici, je me concentrerai uniquement sur l’usage sportif du cardiofréquencemètre, en évitant l’aspect médical que je réserve à d’autres types d’experts, bien que les deux soient liés…

Sachez tout d’abord qu’il n’est pas nécessaire d’être un athlète d’élite pour porter un cardiofréquencemètre ! En effet, les cardiofréquencemètres ne sont pas réservés qu’aux athlètes de haut niveau. Ils sont destinés à tous ceux qui veulent améliorer leur santé et leur forme physique

Vous souhaitez peut-être vous entraîner pour une course de 10 km, perdre du poids, suivre vos enfants qui sont décidément trop rapides pour vous, ou même battre votre collègue dans les escaliers au travail ? Un cardiofréquencemètre peut vous permettre de travailler à la bonne intensité pour atteindre vos objectifs sportifs personnels.

Définir un programme d’entraînement grâce au cardiofréquencemètre

Les cardiofréquencemètres ne sont pas juste des gadgets ou des modes. Ce sont des outils importants qui fournissent des informations spécifiques à votre corps. Ces informations peuvent vous aider à concevoir, démarrer et suivre un programme d’entraînement personnalisé en fonction de votre corps et de votre niveau de forme. Déterminer des zones d’intensité et s’entraîner selon la mesure de votre fréquence cardiaque est le moyen le plus précis et le plus objectif de déterminer le bénéfice que vous tirez de votre entraînement.

Dans le processus d’amélioration de votre condition physique, le résultat direct est l’augmentation de l’efficacité de votre cœur. En améliorant l’efficacité de votre cœur, vous serez en mesure de vous entraîner plus longtemps et plus rapidement avec une fréquence cardiaque plus faible. Et l’entraînement sera plus facile parce que votre cœur n’aura pas à travailler aussi dur.

Cardiofréquencemètre : un outil pour sécuriser votre effort physique

L’utilisation d’un cardiofréquencemètre est intéressante car elle vous garantit que vous vous entraînez à la bonne intensité pour tirer profit de l’exercice. Un cardiofréquencemètre peut en effet vous indiquer si vous vous entraînez trop ou pas assez. De nombreux cardiofréquencemètres sont équipés d’alarmes sur la limite supérieure et inférieure de la fréquence cardiaque. La zone de travail est aussi appelée zone d’effort.

Pour vous permettre de bien comprendre, la fréquence cardiaque mesurée pendant votre entraînement vous donne une évaluation objective de la force de votre entraînement ou, en d’autres termes, de l’intensité de votre entraînement

Vous serez ainsi rapidement en mesure de déterminer si vous perdez du temps à un rythme trop lent ou bien si vous mettez votre cœur en danger à cause d’un rythme trop rapide ou trop intense, ce qui vous permettra de rester sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs de remise en forme !

Un cardiofréquencemètre peut confirmer que vous vous entraînez à une intensité sûre et/ou efficace. Lorsque votre fréquence cardiaque est trop élevée (zone anaérobie), vos muscles deviennent acides en raison de l’accumulation d’acide lactique et vous devez ralentir ou vous arrêter jusqu’à ce que le corps ait métabolisé l’acide lactique. En évitant de trop solliciter votre corps, vous maximisez l’efficacité de votre entraînement et réduisez le risque de blessure.

Pour commencer à utiliser votre cardiofréquencemètre afin d’atteindre vos objectifs de remise en forme, vous devez d’abord vous entraîner à deux choses : votre fréquence cardiaque maximale (FCM) et votre fréquence cardiaque au repos (FCR).

En connaissant votre FCM, vous pourrez calculer vos différentes zones de fréquence cardiaque d’entraînement personnel et utiliser ces zones pour guider votre entraînement. C’est une étape importante pour toute la suite de vos futurs programmes d’entraînement.

De la même manière, votre FCR est une excellente mesure de l’amélioration de votre condition physique pendant un programme d’exercices. Plus elle est faible, mieux c’est. Cela signifie que votre cœur pompe le sang efficacement, sans effort. Autrement dit, vous avez un cœur musclé et parfaitement entraîné !

Les différents types de cardiofréquencemètres 

La fréquence cardiaque est l’une des mesures d’entraînement et de course les plus connues dans les sports d’endurance, mais les capteurs qui capturent ces données ne sont pas largement compris. 

J’ai pensé qu’il serait utile de vous fournir des explications claires sur les différentes technologies de moniteurs de fréquence cardiaque que l’on trouve aujourd’hui dans les équipements sportifs grand public. 

Ainsi, lorsque vous essayez de rester dans la zone 2 pendant une séance d’entraînement facile ou d’atteindre 85 % de votre FC maximale pendant un intervalle, vous comprendrez parfaitement le processus qui se déroule à l’intérieur de votre gadget.

Mais entrons dans le vif du sujet. Il existe deux principaux types de capteurs de fréquence cardiaque utilisés dans les équipements sportifs grand public : 

  • les cardiofréquencemètres électriques
  • les cardiofréquencemètres optiques

Mais il s’agit là de versions simplifiées de leurs noms. Vous pouvez également désigner les capteurs électriques par le terme d’électrocardiographie ou ECG, et les capteurs optiques par le terme de photopléthysmographie ou PPG.

Les capteurs électriques sont généralement utilisés dans les moniteurs de ceinture thoracique aussi appelés ceintures cardio, et les capteurs optiques sont les diodes électroluminescentes que l’on trouve dans les montres et les brassards. Les deux types de capteurs doivent être bien ajustés pour fonctionner correctement, mais pas au point de restreindre la circulation sanguine !

Quelques explications préalables

Si l’utilisation grand public des moniteurs de fréquence cardiaque a augmenté de façon exponentielle au cours des dix dernières années, la technologie, elle, existe depuis bien plus longtemps. 

Il faut savoir que les médecins et les scientifiques utilisent la lumière pour étudier le flux sanguin depuis plus de 100 ans, et les moniteurs de fréquence cardiaque destinés aux sportifs sont disponibles depuis 1983. Utilisée en 1969 pour mesurer le rythme cardiaque de l’astronaute Neil Armstrong lors de son atterrissage sur la lune, il est fascinant de penser que nous disposons aujourd’hui d’une technologie similaire intégrée à nos montres.

Moniteurs de fréquence cardiaque électriques

Le bruit sourd d’un battement de cœur est causé par les valves qui s’ouvrent et se ferment lorsque le cœur pompe le sang, mais un moniteur de fréquence cardiaque électrique ne capte pas le son. Comme son nom l’indique, ce moniteur détecte l’activité électrique créée par votre cœur. A cet effet, la partie inférieure qui repose sur votre poitrine comporte des électrodes qui transmettent cette activité électrique de la surface de votre peau à l’appareil.

Lorsqu’un électrocardiogramme est effectué dans un établissement médical, plusieurs électrodes sont placées sur le patient avec une couche de gel gluant pour mieux conduire l’électricité. 

De même, lorsque vous utilisez une sangle de poitrine (comme les ceintures cardio garmin) pour cardiofréquencemètre grand public, vous êtes censé appliquer un peu d’eau sur le dessous de la sangle sur les électrodes pour les aider à fonctionner plus efficacement. Vous devez également faire attention à ce que le moniteur ne soit pas à l’envers et placé juste sous votre sternum.

Le fait d’enfiler une ceinture thoracique humide avant une séance d’entraînement est dissuasif pour certaines personnes. D’autres trouvent que ce type de moniteur de fréquence cardiaque est inconfortable à porter. Ils peuvent même provoquer des irritations de la peau. 

Mais malgré cela, les données fournies par les moniteurs électriques ont tendance à être fiables et précises, notamment parce qu’ils mesurent directement l’activité de votre cœur et non des informations indirectes situées ailleurs dans le corps.

Il n’est pas rare que les moniteurs électriques de fréquence cardiaque soient équipés d’autres capteurs et fonctionnalités. Certains sont également équipés d’accéléromètres, qui recueillent des données supplémentaires sur la condition physique, telles que la cadence et d’autres mesures de l’efficacité de la course. 

Il existe également des cardiofréquencemètres à sangle de poitrine qui peuvent capturer et enregistrer les données de fréquence cardiaque pendant la natation. Certains modèles diffusent vos données de fréquence cardiaque à la fois en ANT+ et en Bluetooth pour que d’autres appareils à proximité puissent les utiliser, comme les compteurs de vélo GPS ou les équipements de gym.

Moniteurs de fréquence cardiaque optiques

Les capteurs optiques attirent beaucoup plus l’attention ces temps-ci parce qu’ils sont présents dans un grand nombre de wearables et de smartwatches, et ils ont tendance à faire connaître leur présence en brillant de lumières vives et colorées. Ils utilisent des LED pour détecter le volume du flux sanguin sous votre peau. Il y a généralement plus d’une LED, certaines étant chargées d’émettre de la lumière dans la peau et d’autres de détecter les changements dans le flux sanguin.

Ce type de capteur peut être placé sur les poignets, les bras et d’autres extrémités, ce qui les rend plus polyvalents que les moniteurs électriques qui doivent être placés près du cœur. Les capteurs optiques sont couramment utilisés dans les montres de sport, les traqueurs d’activité et les bracelets comme le Scosche Rhythm 24, le Polar OH1+ et le Wahoo TICKR FIT. 

Les bracelets se portent généralement au-dessus du coude, ce qui en fait une excellente alternative pour les athlètes qui souhaitent une meilleure précision que les options basées sur le poignet, sans les inconvénients des sangles de poitrine.

Réserves sur la précision des capteurs cardiaques optiques

Cela ne veut pas dire que tous les cardiofréquencemètres optiques portés au poignet sont imprécis. Certains sont très performants, tandis que d’autres fournissent des données moins précises.

Cela dit, la conception et l’utilisation de moniteurs cardiaques optiques pour le sport posent de nombreux problèmes. Le bruit optique est problématique, qu’il s’agisse de la lumière du jour qui s’infiltre ou du mouvement qui l’introduit. Les poignets des coureurs et des nageurs sont constamment en mouvement, et les cyclistes subissent les vibrations de leur guidon.

Sur la base de ce constat, par rapport au poignet, le mouvement est moins intense dans la partie supérieure du bras, ce qui explique pourquoi les brassards sont parfois plus performants que les montres.

Toute personne s’entraînant ou faisant des courses avec ce type de données doit se préoccuper de la précision. C’est un facteur important à prendre en considération lors du choix de l’équipement à acheter. Pensez-y avant d’opter pour un capteur cardiaque à technologie optique. Ce sont des dispositifs peu encombrants et pratiques, mais avec des faiblesses à ce niveau.

Comment bien utiliser une ceinture cardio ?

Associées le plus souvent à une électrode (et non un capteur optique), les sangles cardio – également appelées sangles de poitrine – vous permettent de surveiller votre rythme cardiaque. 

Ces cardiofréquencemètres sont souvent accompagnés d’une montre pour afficher votre fréquence cardiaque. L’utilisation correcte de la sangle de poitrine du cardiofréquencemètre vous permet de tirer le meilleur parti de cet appareil.

Nous allons voir ici comment utiliser au mieux votre nouvelle ceinture cardio dans le cadre de vos entraînements :

Préparation de l’émetteur

Le suivi de la fréquence cardiaque offre un moyen simple et sans souci de contrôler l’intensité de votre entraînement. Bien que les principes soient généralement les mêmes pour toutes les marques et tous les modèles de cardiofréquencemètres, consultez les instructions de votre modèle pour obtenir des informations spécifiques à votre appareil. 

Cela dit, la plupart des émetteurs comportent des électrodes sur un côté. Humidifier d’abord ces électrodes avec une solution saline ou de la salive. Cela permettra à votre appareil de lire votre fréquence cardiaque avec précision.

Mise en place de l’émetteur et de la sangle

Passez la ceinture cardio autour de votre taille et attachez-la. Ajustez la sangle jusqu’à ce qu’elle soit bien ajustée autour de votre taille. Ensuite, remontez la sangle de manière à ce que l’émetteur se trouve au niveau de votre poitrine.

La sangle doit passer uniformément autour de vos côtes, juste en dessous de la base de vos pectoraux. La sangle cardio doit être suffisamment serrée pour ne pas bouger pendant l’exercice. Elle ne doit cependant pas être serrée au point de gêner votre respiration, mais cela va de soi.

Détermination de la fréquence cardiaque cible

Pour utiliser efficacement votre sangle cardio, vous devez déterminer votre fréquence cardiaque cible pour votre séance d’entraînement. Les fréquences cardiaques cibles varient en fonction de nombreux facteurs, notamment l’âge, le niveau de forme physique et les objectifs d’entraînement. Il existe de nombreuses formules permettant de déterminer la zone de fréquence cardiaque correspondant à vos objectifs.

Il existe une formule pour un entraînement aérobie (en présence d’oxygène) optimal qui tient compte de l’âge et du niveau de forme actuel d’un individu. Pour estimer votre fréquence cardiaque aérobique cible à l’aide de cette formule, soustrayez votre âge de 220. Si vous faites régulièrement de l’exercice et que vous êtes en bonne santé, ce chiffre constitue une bonne fréquence cardiaque cible.

Conclusion : comment choisir un bon cardiofréquencemètre pour le vélo ? 

Malheureusement, comme c’est souvent le cas, il n’existe pas de « meilleur » cardiofréquencemètre pour tout le monde. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Le choix d’un cardiofréquencemètre est une décision que vous devez prendre en fonction de vos besoins, et la première étape consiste donc à comprendre quels sont ces besoins.

Privilégiez-vous la précision des données de fréquence cardiaque pendant l’exercice plutôt que la commodité de porter quelque chose toute la journée comme une smartwatch ? Si c’est le cas, alors une ceinture thoracique sera le meilleur moniteur de fréquence cardiaque pour vous.

Êtes-vous un athlète multisport qui veut être en mesure de suivre vos métriques de course ou de natation en plus de votre fréquence cardiaque ? Si c’est le cas, vous aurez besoin d’un cardiofréquencemètre haut de gamme, comme le Tickr X (pour la course) ou le Garmin HRM Pro (pour la course et la natation).

Par ailleurs, si les raisons qui vous poussent à suivre votre fréquence cardiaque ne sont pas directement liées à l’exercice physique, mais que vous souhaitez plutôt la suivre dans la vie de tous les jours, un dispositif portable tel qu’une smartwatch ou un tracker de fitness comme le Whoop sera probablement un meilleur moniteur de fréquence cardiaque pour vous.

Ce sont là quelques-unes des bases, mais il ne fait aucun doute que le mieux est d’en choisir une, de la tester, de vivre avec, puis quand vous serez plus expérimenté, de faire un choix plus avisé pour tel ou tel modèle en fonction de votre profil.