pneu tubeless crevé

Comment réparer un pneu tubeless ? (VTT et Route)

Les pneus tubeless sont de plus en utilisés par les cyclistes, et ce pour de nombreuses raisons : ils permettent de rouler plus vite et de manière plus confortable, grâce à une meilleure adhérence et une absorption des chocs supérieure. Ils sont également plus faciles à entretenir et moins sujets aux crevaisons qu’un pneu tubetype. Cependant, il peut arriver que vous ayez à réparer un pneu tubeless, que ce soit sur votre VTT ou votre vélo de route. 

Dans cet article, nous vous expliquerons comment procéder à cette réparation de manière simple et rapide, en vous fournissant tout le matériel et les étapes à suivre. Nous vous donnerons également quelques conseils pour entretenir et prévenir les crevaisons de vos pneus tubeless.

Le matériel nécessaire pour réparer un pneu tubeless

Si les pneu tubeless ont tendance à moins crever grâce à l’utilisation d’un liquide préventif qui permet de réparer les petite crever, parfois un trou peut provoquer un échappement de l’air du pneu qu’il convient alors de réparer.

Pour réparer un pneu tubeless, il vous faudra bien évidemment disposer du matériel adéquat. 

Voici les outils et les produits indispensables :

  • Le kit de réparation tubeless : il s’agit d’un ensemble d’outils spécifiquement conçu pour réparer les pneus tubeless. Il comprend généralement un ruban de joint, des patchs de réparation, une pompe à air et un outil pour retirer l’objet qui a causé la crevaison.
  • Le pointeau de réparation : c’est l’outil qui va permettre d’agrandir le trou. Ainsi qu’un outil pour insérer la mèche.
  • La pompe à air : vous aurez besoin d’une pompe à air pour remonter la pression de votre pneu une fois la réparation effectuée. Il existe plusieurs types de pompes, mais pour les pneus tubeless, il est conseillé de choisir une pompe à air de type « pistolet » ou « mano », qui permet de gonfler rapidement et efficacement le pneu.
  • Les mèches de réparation : ils sont utilisés pour colmater la crevaison et assurer l’étanchéité du pneu. Il existe plusieurs types de mèches, mais pour une réparation tubeless, il est recommandé de choisir des patchs en fibre de verre ou en kevlar, qui sont très résistants et durables.

Il est également recommandé d’avoir en votre possession un outil pour retirer l’objet qui a causé la crevaison (comme un crochet ou une pince), ainsi qu’une lampe de poche pour vous aider à visualiser la crevaison dans les cas où vous seriez en forêt ou avec une faible luminosité.

Enfin, n’oubliez pas de faire attention lorsque vous effectuez une réparation, afin de ne pas vous blesser. Si vous avez crevé, il peut y avoir d’éventuels éclats de verre ou de métal dans le pneu. Découvrez tous les outils indispensables pour l’entretien de votre vélo.

  Qu’est ce que le développement en vélo ?

Les étapes pour réparer un pneu tubeless en VTT, vélo de route (ou de triathlon) et gravel avec une mèche

La réparation d’un pneu tubeless que ce soit en VTT, vélo de route ou gravel, nécessite de suivre quelques étapes précises, elles sont détaillées par Bleau Up en vidéo puis écrites à la suite de l’article.

  1. Préparez votre matériel : avant de commencer la réparation, assurez-vous d’avoir tout le matériel nécessaire à portée de main, comme le kit de réparation tubeless, la pompe à air, etc.
  2. Localisez la crevaison : pour trouver l’endroit où se situe la crevaison, il est recommandé de rouler sur le pneu en le faisant tourner lentement. Vous devriez entendre un bruit de fuite d’air et sentir de l’air sortir de la crevaison. Si vous ne parvenez pas à localiser la crevaison, utilisez une lampe de poche pour éclairer l’intérieur du pneu et vérifiez s’il y a un objet qui y est coincé.
  3. Retirez l’objet qui a causé la crevaison : une fois que vous avez trouvé l’objet qui a causé la crevaison, utilisez un outil (comme un crochet ou une pince) pour le retirer délicatement du pneu. Faites attention à ne pas endommager le pneu ou à vous blesser avec l’objet.
  4. Nettoyer la zone et agrandissez le trou : une fois l’objet retiré, nettoyez soigneusement la zone de la crevaison avec un chiffon propre et séchez-la bien. Afin de pouvoir insérer la mèche vous allez devoir agrandir le trou.
  5. Appliquez la mèche de réparation : insérer la mèche de réparation dans le trou à l’aide de l’outil dédié.
  6. Gonflez le pneu : une fois les mèches en place, utilisez la pompe à air pour remonter la pression du pneu jusqu’à atteindre la pression recommandée pour votre VTT (indiquée sur le côté du pneu). N’oubliez pas de vérifier régulièrement la pression du pneu pendant la gonflage pour éviter de le surgonfler. Faites tourner le pneu pour que le liquide préventif agisse.
  7. Vérifiez l’étanchéité : une fois le pneu gonflé, roulez roulez doucement sur le vélo pendant quelques minutes pour vérifier que le pneu est bien étanche. Si vous entendez un bruit de fuite d’air ou si vous sentez de l’air sortir du pneu, cela signifie que la réparation n’a pas été efficace. 

Entretenir un pneu tubeless et conseils pour éviter les crevaisons

L’un des points les plus important pour entretenir vos pneu tubeless est de vérifier régulièrement le liquide préventif de vos pneus. Celui-ci doit être à l’état « liquide », sinon la protection anti-crevaison ne sera plus efficace.

Pour ce faire, il suffit de tourner la roue pour entendre (ou ne pas entendre) le fluide se déplacer dans le pneu. S’il est vide, le pneu doit être rempli de liquide préventif : directement par la valve ou par le flanc du pneu. D’après notre expérience, les liquides préventifs sèchent généralement après 2 à 7 mois.

Pour profiter longtemps de vos pneus tubeless et éviter les crevaisons, voici quelques conseils à suivre :

  • Contrôlez régulièrement la pression de vos pneus : la pression des pneus joue un rôle important dans leur durée de vie et leur performance. Assurez-vous de maintenir la pression de vos pneus à la valeur recommandée, qui est indiquée sur le côté du pneu. Si la pression est trop basse, les pneus s’useront plus vite et seront plus sujets aux crevaisons ; si la pression est trop haute, les pneus seront moins confortables et moins performants.
  • Nettoyez régulièrement vos pneus et vos jantes : pour prévenir les crevaisons, il est important de nettoyer régulièrement vos pneus et vos jantes pour enlever tous les débris et les objets qui pourraient s’y coincer. Utilisez une brosse douce et de l’eau tiède pour nettoyer les pneus et les jantes, et séchez-les soigneusement avant de rouler.
  • Inspectez régulièrement vos pneus pour détecter les éventuelles crevaisons : avant chaque sortie, inspectez vos pneus et vos jantes pour vérifier qu’il n’y ait pas d’épine ou de caillou pouvant provoquer une crevaison. Si vous repérez quelque chose, réparez-le immédiatement pour éviter qu’elle ne s’agrandisse.
  • Utilisez un liquide préventif tubeless : pour renforcer la résistance de vos pneus tubeless aux crevaisons, le liquide préventif tubeless forme une couche protectrice à l’intérieur du pneu. Appliqué régulièrement, ce liquide peut significativement réduire le risque de crevaison.
  • Évitez de rouler sur des surfaces abrasives : pour prévenir les crevaisons, évitez de rouler sur des surfaces abrasives ou très irrégulières, qui peuvent endommager les pneus et les jantes. Préférez les surfaces lisses et bien entretenues.
  Cyclisme : choisir plateau 52/36 ou 50/34 ?

En suivant ces conseils, vous devriez pouvoir profiter pleinement de vos pneus tubeless et réduire significativement le risque de crevaison. N’oubliez pas également de changer régulièrement vos pneus lorsqu’ils sont usés, afin de garantir une performance optimale.

Crevaison en tubeless : une réparation simple mais minutieuse

La réparation de pneus tubeless en VTT et en vélo de route nécessite de suivre quelques étapes précises, mais elle n’est pas compliquée et peut être effectuée rapidement avec les bons outils et produits. 

En suivant les étapes détaillées dans cet article et en utilisant les conseils pour entretenir et prévenir les crevaisons, vous devriez pouvoir réparer vos pneus tubeless en toute simplicité et continuer à rouler en toute sécurité. 

N’oubliez pas également de changer régulièrement vos pneus lorsqu’ils sont usés, afin de garantir une performance optimale et de prévenir les crevaisons.

Puis-je mettre une chambre à air dans un pneu tubeless ?

Oui il est possible de mettre une chambre à air dans un pneu tubeless sur une jante tubetype (non tubeless). En revanche, vous ne devez jamais monter une chambre à air avec un pneu tubeless sur une jante tubeless car le risque d’éclatement est important. L’air ne peut s’échapper entre la chambre à air et le pneu à cause de la jante étanche.

Quand remettre du liquide preventif tubeless ?

En règle générale, il est conseillé de changer son liquide préventif tous les 2 à 3 mois à titre préventif. Cependant, la durée de vie de celui-ci peut aller le 7 mois à un an. Il est conseillé de vérifier son liquide préventif avant chaque utilisation.

Quand remplacer son pneu tubeless ?

La durabilité des pneus tubeless est légèrement supérieure à celle des pneux normaux, cependant cela dépend de la marque et de sa qualité. Après 3 ou 4 crevaisons il est recommandé de changer son pneu tubeless.