Calculer et améliorer sa vitesse moyenne en vélo

vitesse moyenne velo

A l’heure où l’on regarde de plus en plus le cyclisme à la télévision et où les outils technologiques permettent de mesurer le moindre de nos efforts, il est devenu courant de parler de vitesse moyenne. 

Pour cela il existe différentes pratiques sportifs. Y compris au sein du vélo il existe : le cyclisme sur route, le vélo de montagne, le VTT, le gravel et les courses routières. Le cyclisme, lorsqu’on le pratique à des vitesses plus élevées, construit la force, l’endurance et vous donne un avantage face à d’autres cyclistes.

Pour ceux qui roulent déjà régulièrement, il existe de nombreux moyens d’améliorer votre vitesse moyenne.

Calculer votre vitesse moyenne en vélo

Vous n’êtes pas sans savoir que la vitesse représente le temps qu’il nous faut pour parcourir une certaine distance. On exprime donc la vitesse comme ceci : 

Vitesse = distance / temps

Pour mesurer la vitesse en temps réel, en voiture comme en cyclisme on utilise les mêmes unités de mesure, à savoir les kilomètres pour exprimer la distance et les heures pour exprimer le temps ainsi on obtient des kilomètres par heure : km/h.

Maintenant pour calculer sa vitesse moyenne, il suffit de diviser le nombre total de kilomètres parcouru par le temps total qu’il nous aura fallu pour les parcourir.

Par exemple, Tadej Pogacar a parcouru les 3414 kilomètres du Tour de France 2021 en 82 heures 56 minutes et 36 secondes, soit une vitesse moyenne de 41,16 km/h !

Si lors de votre sortie dominicale vous effectuez 75 kilomètres en 3 heures alors 75/3= 25 vous avez donc roulé à 25 km/h de moyenne.

Les compteurs GPS permettent de suivre un grand nombre de données et d’aller rouler avec des indications en temps réel dont la vitesse instantanée et la vitesse moyenne ! En choisissant un appareil de mon comparatif des meilleurs compteurs GPS pour vélo de route vous n’aurez plus besoin de vous prendre la tête.

Comment améliorer sa vitesse moyenne en vélo ?

Vous ne serez probablement jamais un cycliste professionnel (nous non plus d’ailleurs) et ce n’est pas le but. Mais la plupart d’entre nous s’efforçons d’entretenir notre forme et de progresser en vélo. 

vitesse,moyenne,velo

A la fois pour évaluer notre forme physique et nos performances, les compteurs de vitesse nous permettent aussi de comparer nos performances à celles de nos amis ou d’autres cyclistes via les applications dédiées.

L’entraînement régulier en cyclisme : la clé pour progresser et améliorer sa vitesse moyenne !

En essayant de vous entraîner au moins trois fois par semaine vous obtiendrez les meilleurs résultats. Nous vous conseillons d’abord d’augmenter progressivement votre volume d’entraînement jusqu’à atteindre minimum 3 sorties par semaine. Faites attention à habituer votre corps à l’augmentation de ce volume d’entraînement afin de garder du plaisir et ne pas vous blesser.

encouragement velo

Beaucoup de gens ont tendance à faire trop de mouvements superflus qui les ralentissent pendant leurs séances d’entraînement. Manque d’aérodynamisme, mauvaise orientation de la force, efforts dans le vide, … Tous ces gestes parasites perturbent l’avancée du cycliste et consomment inutilement des ressources énergétiques. L’entraînement régulier permet de gommer ces mauvaises habitudes si l’on y prête attention.

En outre, l’entraînement régulier permet au cycliste d’augmenter sa capacité pulmonaire, améliorer son endurance et améliorer sa forme cardiovasculaire. Cela l’aide à brûler plus de calories par heure passée sur son vélo. Par conséquent, faire des sorties régulières est très important pour votre progression.

Découvrez notre guide complet pour améliorer vos performances à vélo !

Pour améliorer votre vitesse moyenne, changez vos habitudes d’entraînements

Un bon moyen de progresser à vélo est donc de rouler régulièrement. C’est une très bonne idée de temps en temps, selon votre programme et vos objectifs, d’inclure des périodes où vous changez vos habitudes en faisant du dénivelé en montagne, en réalisant quelques sprints ou accélérations, en faisant du fractionné, aller rouler seul à haute intensité, promenez vous tranquillement en groupe, etc. 

De cette façon, vous allez “surprendre” votre corps et l’obliger à s’adapter. C’est ainsi que la progression sera la plus visible, en sollicitant les différentes filières énergétiques. Vous pourrez alors évaluer vos progrès et apporter des ajustements nécessaires.

Bien manger pour mieux rouler

Manger de bons aliments vous donnera l’énergie nécessaire pour vos séances d’entraînements. Essayez de manger des glucides tels que l’avoine, le riz brun et du pain complet. Si vous suivez un régime d’alimentation particulier, les protéines peuvent être incluses dans votre alimentation sous la forme de shakes de protéines, de barres protéinées. Cherchez également des vitamines A, C, E et B-complexe.

La nutrition est un des facteurs les plus importants lors des phases de préparation. Une alimentation adaptée permet d’avoir de meilleures ressources énergétiques et favorise la récupération entre les sorties.

Réduisez votre consommation de graisse. Le cyclisme vous aide non seulement à perdre du poids, cela vous aide également à brûler des calories et des graisses. Des études montrent que les cyclistes qui ont peu de graisse ont plus d’endurance que ceux ayant une graisse corporelle élevée. Vous pouvez améliorer votre vitesse moyenne et votre endurance en réduisant votre consommation de graisse. Si vous ne savez pas comment faire cela, consultez votre médecin et demandez-lui comment réduire votre consommation de graisse tout en rééquilibrant votre alimentation.

vitesse,moyenne,velo

Comment améliorer votre puissance à vélo ?

Le travail en puissance est important. La puissance vous aide à améliorer votre capacité à accélérer. Couplé à un entraînement régulier, cela aide à réduire vos chances de subir une blessure musculaire. Assurez-vous de faire des sessions de travail de puissance régulière tout au long de votre préparation. Les sorties longues amélioreront également la vitesse moyenne et l’endurance.

Par exemple, si vous roulez trois jours par semaine, mais que vous faîtes une demi-heure de travail de puissance par sortie, cela suffit pour vous aider à améliorer votre condition physique ainsi qu’à développer votre puissance maximale aérobie. Afin de développer efficacement votre puissance, il faut investir dans un capteur de puissance pour connaître les données de sa sortie en temps réel et pour suivre sa progression.

Suivez votre progression et améliorez votre vitesse moyenne

Afin de pouvoir améliorer sa vitesse moyenne en vélo, il faut pouvoir connaître sa vitesse en temps réel et suivre les données de ses sorties. Si certaines sorties sont faites pour récupérer et vous reposer, d’autres sorties sont moins faciles, il faut travailler et pouvoir évaluer son travail.

A l’heure d’aujourd’hui il existe de nombreux outils et applications pour suivre toutes ces mesures. Les applications d’entraînements très populaires comme Strava permettent de suivre son entraînement peut importe la marque que l’on utilise. Sinon les marques d’accessoires électroniques développent des applications permettant de suivre les mesures de sa préparation comme Garmin Connect ou Wahoo Companion App.

Cependant, pour pouvoir faire des travails d’allure il faut pouvoir suivre sa vitesse en temps réel. Il n’existe pas 36 solutions pour connaître son allure en direct, il faut s’équiper d’un compteur ou d’un compteur GPS. Il en existe de toutes sortes et pour tous les budgets. 

D’après nous il s’agit de la priorité en terme d’équipement électroniques, pour faire le bon choix vous pouvez retrouver notre avis sur différents compteur GPS du marché directement sur notre site. Si vous souhaitez améliorer votre puissance et avoir des données concernant la puissance que vous arrivez à développer en vélo, alors il faudra acheter un capteur de puissance.

Prenez du plaisir en vélo pour améliorer votre vitesse moyenne

Ce ne sont que quelques indications pour vous aider à améliorer la vitesse moyenne et l’endurance sur vos sorties à vélo. Assurez-vous de commencer lentement et d’augmenter progressivement le rythme sans vous cramer. Si vous souhaitez apprendre à configurer votre propre calendrier de cycle d’entraînement, vous pouvez consulter des guides sur internet ou directement un coach. Être à l’écoute de conseils, pour les débutants autant que pour les coureurs avancés, c’est l’assurance de pouvoir progresser sereinement. Par exemple, le site Bikbox écrit de nombreux articles intéressants pour les cyclistes.

Un aspect des plus important pour améliorer la vitesse moyenne et l’endurance dans le cyclisme est de s’entraîner selon de bonnes habitudes. De bonnes habitudes, lorsqu’elles sont suivies, vous aident à réduire votre risque de blessure lors du vélo, améliore votre métabolisme, augmentent vos capacités techniques et physiques.

Si vous souhaitez maintenir une activité régulière même en hiver de nombreuses solutions s’offrent à vous, comme les home trainer. Augmenter progressivement la résistance sur votre home trainer vous permettra aussi de développer vos capacités physiques et votre allure moyenne une fois de retour sur route. Cependant, pensez à ne pas trop solliciter vos muscles sans penser à vous reposer également.

Enfin, n’oubliez pas de vous étirer et de vous échauffer avant de rouler. Vous échauffer correctement sera utile pour réaliser une bonne séance ensuite. L’étirement vous aidera à récupérer et préparer votre corps pour le prochain entraînement.

De plus, cela vous aidera à éviter les douleurs musculaires au cours d’une sortie. Puis n’oubliez pas de vous reposer ! Si vous ne donnez pas assez de repos à votre corps, le stress et la fatigue vous empêcheront de tirer le meilleur parti de vos séances d’entraînement. Le repos est la clé de la performance maximale.

Quelle est la vitesse moyenne des coureurs du Tour de France ?

42,09 km/h. C’est la vitesse moyenne du vainqueur du Tour de France 2022 Jonas Vingegaard. C’est le record de la grande boucle.